Calligraphie ShihanSHIHAN : Terme Japonais exprimant un titre de maitrise dans la pratique d'un art martial et donnant donc la possibilité d'utiliser le titre de"Maitre" dans le sens de : "Celui à qui l'on reconnaît le niveau de Maîtrise Technique".

Seules les plus hautes autorités du centre mondial, l'Aïkikaï de Tokyo, sont à même de délivrer ce titre. Il est parfois associé au terme de "Senseï" que l'on traduit en général par "Professeur" et "O' Senseï" par "Grand Professeur". La traduction littérale de "Senseï" serait "Celui qui est né avant" et ajouterait à la notion de "Connaissances permettant l'enseignement" l'idée d'Expérience , d'Expérimentation.

Ce sont des distinctions extrêmement honorifiques que l'on peu comparer au terme de "Sifu" en Chine et dans leurs domaines respectifs aux termes très respecté en Inde de "Guru" ou de "Lama / Rinpocher" au Tibet , qui font référence à des guides accomplis, dignes de confiances.

Si souvent en Occident l'enseignement est confié à des gens qui ont acquis des connaissances et donc des diplômes pour transmettre le savoir, en Orient se rajoute généralement la notion d' expérience qui valide la connaissance et le diplôme. De même qu'en Occident des titres ou distinctions se traduisent généralement par une notion de respectabilité et de pouvoir, en Orient ils sont généralement associé à la notion de " Respect et de Responsabilité accrue " ( réf. Tamura sensei).