Aïkido

Cran-Gevrier

Le Fondateur

Le Fondateur Morihei Ueshiba

La création de l'Aïkido est l'aboutissement de l'incroyable parcours de son fondateur : le maitre Ueshiba Morihei (1883-1969). Mystique, érudit, humaniste et aventurier, maitre Ueshiba appartient désormais à la mythologie de ces sages venus de cet orient mystérieux et lointain.

Comptant parmi les plus grands budoka du Japon moderne, maître Ueshiba consacra sa vie entière au Bujutsu-Budo (l'étude des arts martiaux). Il maîtrisa les arcanes des grandes écoles traditionnelles de Ju-Jutsu (art des combats à main nue d'où est issu également le Judo) et du Ken-Jutsu (l'art du sabre d'où vient le Kendo). Il maîtrisa l'art de la lance et du bâton. Il pratiqua aussi bien l'aspect martial que spirituel du budo (omoto-kyo) et su pénétrer et adapter des enseignements très anciens et secrets (kototama).

Il aboutit en 1925, à partir d'une véritable transformation intérieure à l'art martial idéal apportant la victoire absolue. Il compris que la voie du Budo est mise en ordre, création et protection. Il édifia un véritable pont entre des pratiques ancestrales de l'ancien Japon et le monde moderne. Son expérience fonda l'Aikido, terme utilisé pour la première fois en 1942 et officiellement reconnu en 1948.

Bien qu'enseignant dans l'entourage impérial à des personnalités de haut rang, intellectuels, artistes et militaires, le maitre Ueshiba menait une vie modeste partagée entre l'entrainement au Budo et le travail de la terre. Décoré par l'empereur pour avoir créé l'Aïkido, décoré de l'ordre du mérite japonais et décoré à titre posthume, Morihei Ueshiba s'est éteint en paix le 26 Avril 1969.

C'est vers les années 1950 que l'Aikido commença à s'internationaliser et que certains de ces élèves les plus proches comme le maitre Tamura Nobuyoshi, s'expatrièrent à travers le monde pour enseigner l'art de l'harmonie et de la paix.